8 mars 2016

Maligne

Quand on lit la 4ème de couverture, on découvre les éloges de Francois Morel, et sur le bandeau rouge  "un chef d'œuvre absolu" dixit Daniel Pennac... Un titre qui pose question, tout comme le point du même nom posé sur ce sein.  Il y a aussi une jolie petite photo noir et blanc d'une nana toute aussi jolie. Cette fille-la,  c'est Noémie Caillault, entendue quelques jours plus tôt sur D8, pleine d'humour et de vie. Dans l'émission le grand 8, après un très émouvant éloge de Roselyne BACHELOT, elle racontait le succès parisien de sa pièce, adaptée du livre, racontant avec un humour parfois grinçant son combat contre cette saleté de cancer du sein. Les mots des copains, le regard des hommes, le tact de sa mère (entre le dictateur et l'ours), la solidarité de ses copines, etc. : rien ne nous est épargné, des effets indésirables les plus glauques, aux mots des médecins en passant par l'examen des internes en arc de cercle, mais tout est élégant et drôle! 
Lu en une petite heure mais pour plus longtemps en mémoire...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)