3 janvier 2017

PATERSON, de Jim Jarmusch

En ce début d’année, je laisse la place à E, un fidèle des salles obscures (qui a la chance de pouvoir voir les films en VO, lui!!). Merci E et bonne année à tous et toutes
                  _________________________________________________________

"Pendant une semaine, chaque jour étant un tableau, la vie de Paterson (Adam Driver), chauffeur de bus et poète dans sa ville natale de Paterson, New Jersey, où vécurent avant lui William Carlos Williams (dont le personnage est inspiré) et Allen Ginsberg. Main Street dans la lumière du matin, conversations de bus, grands immeubles abandonnés, rappeur solitaire affutant son flow dans une laverie automatique, candeur amoureuse d’une belle jeune femme drôlement obsédée par le noir et blanc, rêves auxquels on laisse libre cours tout en les sachant irréalisables. Ici pas de tirades boursoufflées surlignées de violons («Ô Capitaine etc »), juste la vie d’un conducteur de bus qui noircit chaque jour les pages de son cahier secret sans même se soucier (malgré l’insistance de sa femme) de mettre à l’abri une copie de ses textes. Après tout « Ce ne sont que des mots… ». Le regard de Jarmusch sur le monde est un regard de poète et ce que sa caméra réussit à capter avec délicatesse (et humour) s’apparente à l’essence même de toute poésie : la beauté est décelable en toute chose et en chacun. 2017 commence bien."

2 commentaires:

  1. Merci beaucoup à toi Hélène de me permettre de partager mon enthousiasme pour ce film.
    Grande chance en effet d'avoir accès à la VO, car comme le fait dire tonton Jim à l'un de ses personnages: "lire de la poésie traduite, c'est comme prendre une douche avec un imperméable."
    Eric

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi aussi un beau coup de coeur de cette fin d'année 2016.... Un univers, des personnages qui font du bien et nous rassure sur le monde

    RépondreSupprimer

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)