13 février 2017

Camille mon envolée

Émotionnellement, la lecture de ce livre est loin d’être évidente. Pourtant, dès les premières pages, je n'ai pu le lâcher.
Dans les semaines qui ont suivi la mort de Camille, sa fille de 16 ans, décédée en 4 jours la veille de Noël,   Sophie Daull a commencé à écrire, dans un cahier, un cahier d'écolier avec la petite étiquette du prix. Comme une catharsis, ce n'est pas le journal d'un deuil que nous livre cette auteur, c'est un récit de guérison. Ce qui est troublant c'est  la souffrance évidente de cette maman, l’injustice, l'incompréhension retranscrites avec  simplicité,  fluidité et humour même parfois !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ajouter votre avis, vos impressions, votre humeur :)