16 août 2017

C'est où, le Nord ?

Un livre contemporain, générationnel dévoré en une matinée. Ella a 24 ans, elle est professeur de français dans un lycée catholique dans lequel elle fait un peu figure d'OVNI ...Elle a des collègues bizarroïdes, des élèves de 6e aussi attachants qu'atypiques, un mec qu'on a envie de gifler, des potes un peu déjantés : Théo, l'homo fantasque et Lou. En 300 pages, nous voilà embarqués dans la vie de cette toute jeune femme, vie mouvementée entre poèmes de Prévert à commenter, soirées arrosées, histoire d'amour/sexe, virées à Budapest et substances plus ou moins licites. Le ton est, en apparence, ultra léger mais les situations abordées sont parfois graves : autisme, avortement, religion, relations familiales. Le style est aussi jeune et frais que son héroïne, à l'image d'une génération d'adultes en devenir. Franchement réussi ...

Passade

Encore toute  surprise d'avoir vu dans un grand cinéma de ma ville (pas réputée pour ses choix avant-gardistes) ce film pour le moins étrange, qui ne  restera vraisemblablement pas longtemps à l'affiche. Nous étions deux dans la salle...deux comme le nombre de personnages à l'écran: Paul et Vanessa.
C'est l'histoire d'une rencontre entre une prostituée de luxe , Vanessa et un trentenaire en mal d'amour, malheureux en couple. C'est l'histoire d'une soirée qui se prolonge, d'une nuit sans fin, de deux solitudes. Échanges des fluides, des mots, des maux...Le film est un huis clos, intégralement filmé dans une chambre d'hôtel pour intellos où s'étalent livres de poche et livres d'art, sur un fond de papier peint nuageux.  J'avoue avoir trouvé ce couple d'une longue nuit assez touchant, parfois drôle et assurément énigmatique!  Et si les dialogues sont parfois un peu appuyés, les voir savourer du champagne sous une tente improvisée est loin d'être déplaisant . 

11 août 2017

Quand sort la recluse

Topissime ...où comment je me suis clairement réconciliée avec Fred Vargas.
La critique ce weekend.

Song to song

de Terrence Malick.
Si votre projet est de voir de jolies jeunes femmes se frotter contre les murs et s'enrouler dans les rideaux de sublimes baraques avec piscine (prix : "nous consulter") : foncez. Sinon passez votre chemin, c'est pénible à mourir.
FA, AA : je suis prête à débattre :)

9 août 2017

Si le verre est à moitié vide ajoutez de la vodka

Vous savez surement à quel point j'ai aimé adoré "Les crevettes ont le cœur dans la tête" de Marion Michau". J'avais savouré ces histoire de trentenaires décomplexées, leurs amours, leurs emmerdes, leurs rapports aux hommes. Nous l'avions lu entre copines, aux 4 coins du monde. Nous avions lutté ensemble pour ne pas le sortir de sous les bureau aux heures de boulot. Nous avions même rebaptisé notre WhatsApp "Les crevettes" ...c'est dire!
Avec cet opus et son titre fort bien trouvé, Marion Michau, la plume toujours légère et un humour savoureux nous livre ses conseils, sous forme de micro-chapitres de 2/3 pages.  Nous suivons avec elle les grandes étapes de la vie d'une nana. Le barbu de 3 jours,  le voisin de palier (et surtout pourquoi il est particulièrement imprudent de tenter l'aventure), le salaud, l'amour à distance, l'ex collant, le couple avec enfant, les vacances, la demande en mariage ...
J'ai sans doute moins ri qu'avec les crevettes, mais j'ai malgré tout dévoré, ce Guide pratique à l'usage de toute Cendrillon moderne.
Un grand merci à B pour ce cadeau! (il y a déjà une liste d'attente pour le prêt ...)